Assassin's Creed 4: Black Flag

Assassin's Creed 4: Black Flag

Un jeu d'action en plein âge d'or de la piraterie

Assassin’s Creed IV: Black Flag est un jeu d’action aventure à la troisième personne dans le lequel vous incarnerez Edward Kenway, un pirate sans foi ni loi devenu assassin, dans une aventure palpitante qui l’entrainera au gré de la mer des caraïbes en plein âge d’or de la piraterie. Lire la description complète

Les plus

  • Impression de liberté inégalée
  • Batailles navales passionnantes
  • Environnements enchanteurs

Les moins

  • Combats répétitifs
  • Scénario immature
  • Intelligence Artificielle inconsistante

Très bon
8

Assassin’s Creed IV: Black Flag est un jeu d’action aventure à la troisième personne dans le lequel vous incarnerez Edward Kenway, un pirate sans foi ni loi devenu assassin, dans une aventure palpitante qui l’entrainera au gré de la mer des caraïbes en plein âge d’or de la piraterie.

Du neuf avec du vieux

De nombreuses améliorations ont été portées à l’infiltration dans Assassin’s Creed IV: Black Flag. Comme dans le volet précédent, des zones de végétation dense permettent au héros d’observer et d’attaquer ses cibles en toute discrétion. Edward peut également mettre le feu à des barils de poudre pour distraire l’attention des gardes. Le corsaire peut même marquer ses ennemis avec la Vision d’Aigle et les voir à travers les murs. Des nouveautés qui facilitent les phases d’infiltration à présent moins exigeantes et beaucoup plus agréables qu’auparavant.

Mais que les fans d’action se rassurent, Edward maitrise parfaitement le combat à deux sabres et n’hésite pas à utiliser ses pistolets pour écourter des duels qui traineraient en longueur. En dépit d’un système de contres et de parades défensives semblable à celui de la série Arkham, appuyer frénétiquement sur le bouton d’attaque vous fait triompher de la plupart des ennemis du jeu. S’ils ne brillent pas par leur complexité, les combats d’Assassin’s Creed IV: Black Flag s’illustrent par leur caractère explosif, ultra-rapide et divertissant. Dommage que leur côté répétitif et le comportement (quelques fois) irrationnel de l’intelligence artificielle nuisent à l’expérience.

Au-delà des missions de la campagne solo, Assassin’s Creed IV: Black Flag regorge d’activités annexes auxquelles Edward peut s’adonner entre deux assassinats. Impossible de s’ennuyer! Tant sur terre qu’en mer, chaque recoin de la carte du jeu cache un secret ou une mission secondaire. Chasse au requin, contrats d’assassinats, jeu de dames, tavernes et cartes aux trésors… Assassin’s Creed IV: Black Flag réalise vos rêves les plus fous dans un joyeux fourre-tout qui tient plus du parc d’attraction que de la reconstitution historique!

Mais c’est la navigation qui reste la pièce maitresse d’Assassin’s Creed IV: Black Flag. C’est à bord du Jackdaw qu’Edward se déplace d’île en île et qu’il exerce ses talents de pirate au long cours. Le pirate a la possibilité d’améliorer et de personnaliser son navire avec des canons supplémentaires, des voiles plus rapides ou de nouvelles armes par exemple. C’est d’ailleurs à la barre du Jackdaw que l’on ressent le mieux l’impression de liberté que confère le jeu. Vous pouvez mettre les voiles pour chasser la baleine, tomber par hasard sur un trésor pour finir par aborder un galion espagnol sans rencontrer un seul écran de chargement.

Une expérience de jeu jouissive

Mais Assassin’s Creed IV: Black Flag n’a rien d’une simulation de navigation. Le jeu prend de grandes libertés avec la réalité pour livrer une expérience de jeu jouissive et immédiatement valorisante.

Vous pouvez facilement contrôler la direction de vos tirs de canons et un Quick Time Event vous permet même de concentrer vos tirs sur le point le plus vulnérable de la coque du navire attaqué. Une fois suffisamment endommagé, il suffit d’appuyer sur un bouton pour lancer l’abordage. La vie de pirate n’a jamais été aussi simple.

un jeu aux allures de carte postale

Fini les paysages ternes de l’Amérique du nord! Assassin’s Creed IV: Black Flag est une explosion de couleurs. Ajoutez à cela des environnements à la faune et à la flore détaillée et vous obtenez un jeu aux allures de carte postale. Les missions du jeu se partagent quant à elles entre les villes (La Havane, Kingston et Nassau) et les environnements forestiers propices au Free running repris d’Assassin’s Creed III.

Larguez les amarres!

Assassin’s Creed IV: Black Flag tient plus du parc d’attraction pour grands enfants que de la reconstitution historique ou de la simulation de piraterie. Pas de contexte politico-culturel lourd, de l’action explosive dès les premières secondes, une degré de liberté encore jamais vu dans la saga… Assassin’s Creed IV: Black Flag condense le "meilleur" de la série dans une sorte de maelstrom d’action, d’approximations historiques et de paysages de rêve. Une impression de collage artificiel confirmé par l’abondance de clins d’œil à l’industrie du jeu vidéo visible dans les sections contemporaines du jeu dans les locaux d’Abstergo Entertainement. Mais ce qu’Assassin’s Creed perd en profondeur et en complexité, il le compense par une variété, une impression de liberté et un aspect fun inédit dans la série. Un excellent divertissement.

Assassin's Creed 4: Black Flag

Télécharger

Assassin's Creed 4: Black Flag

— Avis utilisateurs — sur Assassin's Creed 4: Black Flag

  • mdiatta

    par mdiatta

    "c'est dangereux pour les enfants."

    ce jeux ne doit pas être jouer par les enfants de moins de 13 . Plus.

    posté le 15 juillet 2013

  • mdiatta

    par mdiatta

    "c'est dangereux pour les enfants."

    ce jeux ne doit pas être jouer par les enfants de moins de 13 . Plus.

    posté le 15 juillet 2013